Robert Falcon Scott
et ses navires

 
Robert Falcon Scott, né le 6 juin 1868 près de Plymouth, est aspirant en juillet 1883 ;  en mars 1888, il réussit ses examens d'enseigne de vaisseau, après une promotion au grade de lieutenant en 1889, il devient en 1897 lieutenant torpilleur à bord du navire amiral de la flotte de la Manche, le HMS Majestic. 
Promu au grade de capitaine de frégate, Scott reçoit le commandement général de la British National Antarctic Expedition (BNAE), une entreprise conjointe de la Royal Geographical Society et la Royal Society. Le navire reprend le nom de celui d'Hudson : RRS Discovery part pour l'Antarctique le 31 juillet 1901.

carte du voyage de Scott

Le Discovery navigue vers le sud, arrivant au cap Adare le 9 janvier 1902. Après une brève escale, il continue plus au sud le long de la côte de la Terre Victoria jusqu'au détroit de McMurdo et continue vers l'est jusqu'au cap Crozier pour placer une balise destinée aux secours. Le navire suit ensuite la barrière de glace jusqu'à son extrémité orientale où, le 30 janvier, la présence de la terre prévue par James Clark Ross est confirmée. Elle est baptisée Terre du Roi-Édouard-VII

Hudson + Discovery

Le navire de l'expédition est un trois mâts en bois construit par la Dundee Shipbuilders Company, les chantiers navals de Dundee spécialistes des navires océanographiques conçus pour travailler en eaux antarctiques. DISCOVERY, lancé le 21 mars 1901,  long de 172 pieds, large de 33 (soit 52,42 x 10 mètres) dispose d'une machine auxiliaire, bien utile dans les glaces.

Discovery, Dundee, 21/3/2001

 Le Discovery quitte les eaux britanniques le 6 août 1901 et arrive en Nouvelle-Zélande via Le Cap le 29 novembre

Le 21 décembre, le navire quitte le port de Lyttelton

Le 4 février, Scott pose pied sur la barrière de glace et assemble un ballon d'observation captif qu'il avait acquis pour faire des relevés aériens. Scott monte à bord et s'élève à plus de 180 mètres d'altitude. Shackleton le rejoint pour un second vol. Tous deux observent la barrière de glace qui s'étend à l'infini.

Le 8 février, il entre dans le détroit de McMurdo et jette l'ancre à la limite sud de la baie qui est baptisée « baie des Quartiers d'hiver ». Le travail commence à terre avec la construction des abris de l'expédition sur une péninsule rocheuse

BNAE 1902

Pendant l'hivernage de Discovery, Scott et Shackleton atteignent avec quelques hommes le point situé à 82°17'S et rejoignent le navire le 3 février 1903, après avoir couvert près de 1540 kilomètres (en comptant les relais) en 93 jours.

Discovery (Scott)

Pendant l'absence de Scott parti pour le sud, le navire de relève SY MORNING arrive, apportant de la nourriture fraîche et des fournitures.

Nimrod

Le timbre de droite représente MORNING ; NIMROD, phoquier utilisé par Shackleton a fait l'objet d'un autre timbre, à gauche.

SY Morning (Discovery expedition)

Construit en 1871 par Svend Foyn de Tønsberg (Norvège) pour la chasse à la baleine, le trois-mâts Morgenen est acheté en 1901 ; d'une longueur hors-tout de 43 m, son tirant d'eau est de 4,7 m. Il appareille de Londres le 2 juillet 1902 et arrive à Lyttelton (Nouvelle-Zélande) via Madère le 16 novembre 1902.Il quitte Lyttelton pour l'Antarctique le 6 décembre 1902 et découvre deux petits îles inconnues le jour de Noël ; ces îles sont aujourd'hui l'île Scott et le Pilier de Haggitt. Les mâts du Discovery sont aperçus le 23 janvier 1903. Morning quitte le détroit de McMurdo le 2 mars 1903 et arrive en Nouvelle-Zélande le 25 du même mois.
Le Morning rapatrie une partie de l'équipage dont Shackleton convalescent ramené vers le Nord. Le Morning repart pour la Nouvelle-Zélande le 2 mars 1903.

Un nouvel hivernage de l'équipage restant s'organise et un groupe quitte Discovery le 26 octobre 1903.Ils vont être les premiers à explorer le plateau Antarctique, découvert par Ernest Shackleton durant l'expédition antarctique du NIMROD en 1908 avant de revenir au Discovery le 24 décembre.

Le Morning retourne en Antarctique une seconde fois en 1903 en compagnie du navire Terra Nova. Ils arrivent à Hut Point le 5 janvier 1904,.où Discovery est pris par les glaces, mais celles-ci se détachent et les trois bateaux peuvent rentrer en Nouvelle-Zélande ensemble le 1er avril 1904. À son retour au Royaume-Uni, Scott est promu capitaine dans la Royal Navy, où il reprend son service. Promu une nouvelle fois en 1909, il prend le commandement de la British Antarctic Expedition 1910, après l'échec de Shackleton pour rallier le Pole Sud.

.Scott ne peut reprendre Discovery, désormais détenu par la Compagnie de la baie d'Hudson. Discovery fera deux autres voyages en Antarctique, transportera des munitions en Russie pendant la première guerre mondiale et reviendra à Dundee en 1986 à Victoria Dock. 

TERRA NOVA, construit en 1884 par Alexander Stephen & Sons Ltd., Dundee, Écosse, possède une machine à vapeur de 140 chevaux. Long de 57 m, il peut atteindre 10 noeuds. Sa coque renforcée en bois de chêne est mise en cale sèche en Nouvelle-Zélande avant d'embarquer l'équipement de l'expédition dont des auto-chenilles ainsi que des chiens et des poneys.

Terra Nova fait deux allers-retours entre la Nouvelle-Zélande et McMurdo, avec des fournitures, des vivres et du personnel de relève, ramenant des échantillons géologiques. Il rencontre l'expédition Amundsen dans la baie des Baleines, une baie de la barrière de glace.

En septembre 1911, Robert Falcon Scott lance son expédition avec plusieurs équipes : il prévoit un aller-retour d'une distance d'environ 2842 km (1766 milles) depuis la péninsule de Hut Point, avec une durée estimée à 144 jours avec seize hommes. Le pôle est atteint le 17 janvier 1912 où ils découvrent qu'Amundsen est arrivé le 14 décembre 1911 en laissant une tente, quelques fournitures, un message pour Scott, et une lettre pour le roi Haakon VII de Norvège. Le 12 novembre 1912, les corps gelés de Scott, Wilson et Bowers sont découverts dans une tente à 18 km au sud du One Ton Depot. L'arrivée du Terra Nova le 18 janvier 1913 permet le retour des survivants, qui ont érigé une grande croix de bois au sommet d'Observation Hill, la colline surplombant Hut Point.
TERRA NOVA  a coulé au large de la pointe sud-ouest du Groenland le 13 septembre 1943 et sa figure de proue est au National Museum Cardiff.

Shabab Oman ex-Scott

Le sultan d'Oman achète en 1977 un trois-mâts écossais et le nomme SHABAB OMAN (Jeunesse d'Oman) : construit par Herd & Mackenzie, Buckie, Banffshire, pour Dulverton Trust il est lancé le 07 septembre 1971 sous le nom de CAPTAIN SCOTT

 

Sources: Wikipedia ; Watercraft philately ; Dundee Heritage Trust.

Cliquez ci-dessous pour la liste des pages

Ajoutez Philateliemarine à vos favoris

MENU


Retour à philateliemarine

 

Page en ligne le :

 

inscrit au Hit-Parade de www.coppoweb.com