flamme de Lyon

 

 La  recherche scientifique en Antarctique comme en Arctique a toujours nécessité des navires conçus spécialement. Ceux-ci ont d'abord permis la découverte de terres isolées, puis au 19è et au 20è siècle le transport et le ravitaillement des chercheurs.
Voici l'histoire des navires qui ont fait l'histoire des Terres Australes et Antarctiques Françaises.

Ce  territoire d'Outre-Mer  est composé de 4 districts :
bullet

sur le continent antarctique, la Terre Adelie, base Dumont d'Urville, par 140° 01E 66° 40S

bullet les îles St Paul et Amsterdam, base Martin de Vivies, par 77° 32E 27° 41S
bullet les 5 îles Crozet, base Alfred Faure, par 51° 52E 6° 24S 
bullet l'archipel Kerguelen, base de Port-aux-Français par 70° 13E 49° 21S

L'ile AMSTERDAM est découverte par Juan Sebastian de El Cano, à bord de  VICTORIA , ramenant les 18 survivants de l'expédition de Magellan.

La caraque déplaçait moins de 90 tonneaux ; c'était un navire de charge, plus lourd que les caravelles d'exploration des Caraïbes.

En 1771, Nicolas Marion-Dufresne reçoit en location les flûtes MASCARIN et Marquis-de-Castries.


 
Essai de couleur

Après avoir rejoint l'île Bourbon puis Le Cap, quitté le 28-12-1771, les navires mettent cap au sud ; deux semaines plus tard, ils découvrent les îles Australes (îles Marion et Prince Edouard); le 29 janvier, les "îles Froides" sont en vue (groupe occidental des Crozet) ; le 24 janvier, ils abordent aux îles Arides, dont le second, Julien Crozet, va prendre possession. Après un passage en Tasmanie, ils abordent la Nouvelle-Zélande où  Marion-Dufresne est assassiné après un séjour de 3 mois.

Deux flûtes du roi de France, La FORTUNE et le GROS VENTRE , commandées par Le chevalier de Kerguelen-Tremarec forment une expédition dans les mers du sud qui le 14 février 1772 se trouve devant les îles de la Fortune. Une deuxième expédition est menée en mars 1772 avec le vaisseau Le ROLLAND et la frégate L'OISEAU.

ASTROLABE

LA COQUILLE , une gabare de 380 t, utilisée par Duperrey en 1822 est un ancien transport de chevaux. Jules Dumont d'Urville la rebaptise ASTROLABE et atteint le continent Antarctique le 19 janvier 1840 et lui donne le nom de son épouse, Terre Adélie.

LA NOVARA

Cette frégate austro-hongroise, construite à Venise de 1843 à 1850, est affrétée pour une expédition scientifique autour du monde de 1857 à 1859. Elle est en vue de  St Paul et Amsterdam le 9 novembre 1857 pour une première mission scientifique .

Pour en savoir plus : SMS Novara Home Page

 

HEROÏNE

Corvette de la Marine Royale qui en 1887 a pour mission de vérifier et compléter les informations sur l'archipel Crozet.

 

TAMARIS  

Ce  3-mâts barque en fer de 77 à 87 chez Bordes est construit à la Seyne sur mer, 463 tonnes de jauge. Il s'échoue  à Crozet dans la nuit du 8 au 9/3/1887. Les trois naufragés fixent une plaque de fer au cou d'un albatros pour appeler les secours.

 

 

 

EURE

Aviso. Il quitte Diego-Suarez le 12-12-1892.
Il fait escale successivement à Kerguelen puis à St Paul  (22-1-1893) et Amsterdam (24-1-94) avant de rentrer à La Réunion et  Madagascar. 
Utilisé pour installer un magasin de vivres à St Paul.

 

YVES DE KERGUELEN

La barque SUNRISE, construite à Cowes en 1877 (220 t)  part du Havre le 8-12-1912 avec 15 hommes d'équipage ; elle atteint le 14/3 Le Cap où elle reste jusqu'au 12/4/1913. Elle arrive à Port Couvreux  fin avril 1913 pour des travaux de cartographie et repart le 31 juillet pour Le Cap (23/9) où elle est désarmée  et vendue.

 

 

Le GAUSS est repris en 1904 par l'explorateur canadien Bernier pour prendre possession de la Terre de Baffin au nom du Canada,  le 9 novembre 1906.

Pour en savoir plus : http://www.ccg-gcc.gc.ca/usque-ad-mare/chapitre4-5.htm

GAUSS est construit  à Kiel (Allemagne) en 1900 d'après un modèle du Fram. Il quitte Kiel le  11-8-1901 avec l'expédition d'Eric von Drygalski et arrive à Kerguelen le 31-12-1901 ;  il quitte la Baie de l'Observatoire  le 31-1-1902.

 

 

 

LE FRANÇAIS Trois-mâts goélette construit à St Malo équipé d'un moteur auxiliaire de 125 chevaux. Charcot fera un important travail hydrographique dans l'ouest de la péninsule Palmer ; le navire sera vendu en Argentine.

 

Long de 40 mètres, d'un bau de 9m20, avec un tirant d'eau en charge de 4m30, POURQUOI-PAS est le premier navire polaire français a avoir franchi les deux cercles polaires.

Premier navire construit en France pour une expédition polaire, il est équipé de deux laboratoires et leurs annexes, d'une grande chambre noire. Le navire conçu à St Malo peut loger 8 membres d'état-major, 4 sous-officiers et 22 hommes d'équipage.

Gréé en trois-mâts barque, il jauge 460 tonnes et peut atteindre 11 nœuds à la voile et 8 nœuds avec une machine auxiliaire de 500 chevaux. De 1908 a 1910, il hiverne en Antarctique (archipel de Palmer, au sud des Shetlands) ; puis de 1911 à 1914, de 1920 à 1924 il réalise plusieurs croisières océanographiques en Atlantique et  sillonne les mers nordiques.

 En 1925, il est le premier Français a mouiller sur la cote orientale du Groenland où il revient en 1931, lors de la deuxième année polaire internationale. En 1934, il débarque Paul-Émile Victor et ses compagnons qui vont faire un important travail ethnologique auprès des Eskimos. A son retour, au large de l'Islande, il rencontre des vents de force 12 qui le pousse sur les récifs. Un seul homme sur 40 survivra au naufrage.

J-B CHARCOT

Ketch de Raymond Rallier du Baty, ex-équipier du Français (1903-1905).
Dundee de  17 m de long,  ex Sacré Cœur de Jésus, construit en 1897 à Boulogne sur Mer comme bateau de pèche au hareng ; 46 tonnes net. Il quitte  Boulogne le 22-9-1907 et rejoint Rio le 19 jusqu'au 28/12. puis Tristan du 21 au 27/1. 
7 hommes d'équipage . Henry  Rallier du Baty commande; Raymond, son frère, est le second.
Travaux météorologiques aux Kerguelen où il arrive le 6/3/1908. Quitte Kerguelen le 3/6/1909. Escale à Melbourne le 26/7.
 Cartographie à Kerguelen.


LA CURIEUSE  

Lancé à Boulogne (Chantiers  Leon Lefevre) le 3 Avril 1912. Equipé avec un moteur à pétrole de 40 cv. 7 hommes d'équipage. Capitaine : Raymond Rallier du Baty. 
Boulogne 16-7-1912.   Southampton 27-7. Cherbourg 18-9. Madère 29-9. Canaries 10-10. Dakar 28-10.
Rio 19-12. Montevideo 9-2. Buenos Aires 14-2 au 17-2. Montevideo 18-2.
Le Cap 3-7-1913 au 20-9. Kerguelen à partir du  22-10 en mission scientifique. 20-5-1914 : Amsterdam.
16-10 Sydney: Désarmé et vendu le  13-3-1929 à la  Compagnie Française d'Océanie (Ramona). 

Ketch de 75 GRT construit en chêne, long de 20.75 m. 

 

  

ANTARES


Aviso de la Marine Nationale, construit en 1915, missionné en 1930 pour marquer la souveraineté nationale  sur les iles St Paul et Amsterdam.
Long de 81 mètres, jaugeant 1140 tonnes, il est manoeuvré par 8 officiers et 97 hommes d'équipage. 440 tonnes de charbon lui donnent une autonomie de 3000 miles pour une vitesse théorique maximale de 17 noeuds

ANTARES arrive le 16 janvier 1931 devant Crozet, atteint Kerguelen le 22 janvier et touche Saint-Paul-et-Amsterdam le 10 février avant de rentrer à l'ile Maurice le 18 février. 

 

COMMANDANT CHARCOT
Ancien mouilleur de  mines de l'US Navy Lance Wood. 1943. Long de 55m,  large de 11m. 1460t . 2 diesel-electrique de 90 chevaux. Devient français le 28/8/47 (Atiette) à la Guadeloupe.

1- quitte St Malo le 14/9/48 et fait escale à Brest (quitté le  26/11),  Casablanca, Durban, Hobart (26/1/49-5/2/50). Le navire ne peut traverser le  pack et rentre à Brest  le 11/6/49. Le commandant en est le capitaine de fregate  Max  Douguet (YT157) ; P.E. VICTOR fait partie de l'expédition.
  2- Brest 20/9/49, Melbourne 1-12, Hobart 8/12 au 21/12. Le 18/1, il mouille au Cap de la Decouverte qu'il quitte le 8 février. Après escales aux Kerguelen (7/4), St  Paul-et-Amsterdam (13/4), Hobart (23/2-15/3), il arrive à Brest (10-6-50).
  3- Le 3 Oct. 1950 il quitte Brest avec 50 hommes. Après Hobart (12-12 to 28-12) et Port-Martin (9/1/21), ils amènent provisions et fuel à Pointe  Geologie. Le navire quitte Terre Adelie le 5-2-51 et retourne à Brest le 1er juin ; il est désarmé quelques mois plus tard.

 

TOTTAN

Baleinier norvégien de 540 tonnes, il remplace le Commandant Charcot : il quitte Rouen le 11/10/51 pour la  Terre Adelie et arrive au large de Port-Martin le 21/12/51.

Après escale à Pointe Géologie le 24/1,  il retourne à Hobart le 1-2-52.
Il revient en  52/53 à Pointe Géologie le 2/1/53 (à 6 jours de Hobart), quitte Macquarie le 14/1/53 pour retourner à Auckland et Hobart (25/1).
Le successeur de TOTTAN en Terre Adélie sera NORSEL.


TOTTAN est affrété par l'Australie lors de 4 voyages entre 51 et 53, puis en 56 en mer de Weddell pour débarquer un observatoire scientifique britannique.

ITALO MARSANO

Quitte Marseille 9/11/1950 pour Tamatave (Madagascar) où il fait escale le 10/12 ;  à Maurice le 26/12, à Port-aux-Français le 3/1, à Kerguelen  du 5/1 au 15/1 ; il est à St Paul et Amsterdam le 26/1. Retourne à St Denis de la Réunion le 12/2.
Construit en 1944 à Richmond (Californie) comme Liberty ship pour la commission maritime américaine sous le nom ABRAM S. HEWITT. Ses caractéristiques sont : 
tonnage brut de 7176 t, 4380 net, déplacement de 10 865 t, 2500 chevaux de puissance fournis par une machine  à triple expansion , une hélice, vitesse de 10.5 nœuds ; capacité de 9146 tonnes de charge ; équipage de 81 personnes.
Vendu en janvier 1947 à la Cia Transoceanica La Veloce et renommé QUEMAR puis ITALO MARSANO. Affrété par les Messageries Maritimes en 1950-51 puis géré à partir de 1953 par Andrea Marsano (Gènes). Coule en mer de Chine en 1964.

GALLIENI
Construit à Port-de-Bouc en 1954. Navire de ravitaillement.

Pli du Gallieni avec cachet Paquebot

Le navire de ravitaillement GALLIENI  est construit à Port-de-Bouc en 1954.
Long de 115,20 m et large de 16,10 m, d'un port en lourd de 4120 t, il est conçu pour la desserte de la cote occidentale de Madagascar avec une capacité de 12 passagers en cabines et 350 rationnaires en entrepont. Equipé en 1957 d'une plate-forme d'hélicoptère, il est utilisé jusqu'en 1972.  A partir de 1967, il est utilisé pour des campagnes océanographiques dans l'Océan Indien.Vendu en 1973, il sera démoli en 1983. Il a été remplacé par le MARION-DUFRESNE.

  1. Quitte Diego Suarez le 22-10-55. Après une courte escale à Tamatave, il arrive  à Kerguelen (2 au 5-11), Amsterdam (8 au 17-11) et retourne à  Tamatave le 24-11.

  2. Rotation logistique : Diego Suarez le 17-4-56, après escale à Tamatave, arrive à Kerguelen (30-4 au 3-5), Amsterdam (6-5-56 au 10-5) et retourne à Tamatave le 17-5.

  3. Le GALLIENI dépose une équipe le 21/12/61 sur l'île de la Possession, le 27/12 le navire s'arrête à Kerguelen ; le 5 janvier  à St Paul et Amsterdam ; une deuxième rotation  a lieu  à Crozet depuis Kerguelen les 3 et 4 février ; une troisième a lieu fin 62

 

NORSEL

Bateau polaire norvégien de 600 t affreté pour l'année géologique internationale.
Il a été d'abord affrété pour l'expédition commune Norvège-Grande-Bretagne-Suède de 1949-52.
Quitte Rouen le 16/10/55 et arrive  en face de l'archipel de Pointe Géologie  le 1er Janvier 1956 après escale à Alger, Aden, Maurice et Hobart. Transporte les matériaux de construction de la base de Dumont d'Urville . Il quitte le 26/1, fait escale à Hobart le 2/2/56 et rentre à Cherbourg le  1er Avril.

 

ST MARCOUF

Liberty-ship construit en 1945 par New England Shipbuilding Corp sous le nom de John Robert Gordon.
Acquis en 1946 par la Cie Générale Transatlantique.
Francisé en 1947
SAINT MARCOUF.
Transféré en 1950 aux Messageries Maritimes
Vendu en 1960 et démoli en 1963 à La Spezia.

 

Les deux cargos danois conçus spécialement pour les eaux des régions polaires, ont des dimensions voisines : 75 mètres de long environ.

 

L'hélicoptère est transporté sur la plage arrière

THALA DAN construit en 1957 Gt 2,183. Doté de renforts contre la glace, et de propulseur d'étrave,  THALA DAN est utilisé pour la base de Dumont D'Urville. En 1975 il est reconstruit au Danemark. Le pont est fermé, un nouveau pont avec des cabines est ajouté, et une plate-forme d'hélicoptère est installée. Le timbre le montre après cette reconstruction. 

  MAGGA DAN construit en 1956. Jauge brute 1.957 tonnes.
Equipement pour 36 passagers en cabines deux lits. Est equipé également d'un hopital. Un nid de pie sur le mât avant contient tous les instruments de  navigation pour un  passage  à  travers la glace.  En 1961/62, il est affrété par les Expéditions Polaires Françaises. 

Les TAAF affrètent lors des campagnes 1982/83 et 1983/84 le navire canadien LADY FRANKLIN .
Lancé sous le nom de BALTIC VALIANT en 1970, d'un tonnage de 2124 t, long de 103,42 m, il est propulsé par un MAN diesel de 4050 cv, à 15 nœuds.Utilisé pour un service régulier entre l'Angleterre et la Finlande via le Canal de Kiel, il est repris en juillet 1981 par  C.A. Crosbie Shipping Ltd. et renommé LADY FRANKLIN .
Equipage : 15 hommes, capacité maximale : 65 passagers. 


En 1988, Ferronia International Shipping, FISH, filiale de la Compagnie Nationale de Navigation, reprend le brise-glace canadien Fort Resolution. 

FISH ASTROLABE

Construit par les chantiers Fergusson  à Glasgow, FISH lui donne le nom du bateau de la découverte de Terre Adelie, ASTROLABE .


Equipé de 2 moteurs de 3083 chevaux chacun, vitesse maximale de 14 nœuds, pourvu d'emménagements pour 5 officiers, 8 membres d'équipage et 48 passagers. Long de 65m06, large de 13m, d'un tirant d'eau de 4m78, port en lourd de 946 tonnes. Autonomie de 12000 miles à 12 nœuds. Classé brise-glace de classe A1, il peut naviguer  à 3 nœuds dans une banquise épaisse de 1 mètre. L'étrave est équipée d'un couteau de 30 cm d'épaisseur. Chaque année, il effectue 5 voyages entre Hobart et Dumont d'Urville entre décembre et mars.
Il remplace le cargo danois POLARBJORN (ours polaire) affrété par les Expéditions Polaires Françaises à partir de la campagne 1983/84, et jusqu'à la campagne 1989/90,  pour les rotations entre Hobart et la Terre Adélie.

POLARBJORN est construit en 1975. Long de 49,62 mètres, large de 11,50 m, il est propulsé par un moteur principal MAK 9M452AK de 2945 chevaux et deux moteurs auxiliaires Deutz BF6M de16 208 chevaux. Il jauge 949 tonnes

Le brise-glace POLARBJORN est repris en 1995 par Greenpeace sous le nom de M/V Arctic Sunrise.
A voir sur :
http://archive.greenpeace.org/~climate/arctic99/reports/mvas.html
http://web.greenpeace.org/ships/ship-detail?ship_id=6721
 

 

Pli du MD2. Timbre représentant les deux Marion-Dufresne

Inauguré le 5 mai 95, Le MARION-DUFRESNE II remplace le premier MARION-DUFRESNE, désarmé à Marseille le 18 avril 95 ; celui-ci avait effectué son premier voyage le 12 avril 73. D'une longueur hors-tout de 112m10, un équipage de 58 hommes, il peut transporter 89 passagers. En 20 ans, il navigue sur une distance équivalente à 59 tours du monde !
Long de 120,5 m, large de 20m60, "MD2" peut transporter 110 passagers en 59 cabines. La propulsion Diesel-électrique s'effectue avec deux lignes d'arbres : chaque hélice à 4 pales fixes est entrainée par un moteur synchrone de 3000 kW ; la production électrique est assurée par trois groupes Diesel-alternateurs (2 x 3000 kW, 1x2250 kW). De nombreux équipements, dont un sondeur multi-faisceaux Thomson-Cintra, lui permettent de réaliser des campagnes de recherche en mer. Il assure le ravitaillement des bases hors Terre Adelie, celle-ci étant reliée par le navire polaire ASTROLABE.

Plus dans Navires & marine marchande n°12 : http://www.marines-editions.fr/boutique/index.cfm

L'aviso DIVES, transport mixte à trois mats de 1 600 tonnes lancé en 1870, équipé d'un moteur de 600 chevaux, armé de six canons. En 1874, commandé par le capitaine de corvette Duperre, il rejoint Saint-Paul avec une équipe d'astronomes français pour observer le passage de Vénus devant le soleil. CANCALAIS, premier navire de la Société Anonyme de Pêche Malgache et Réunionnaise SAPMERfondée en 1947 à l'île de la Réunion, est un trois-mâts goélette en bois avec moteur auxiliaire. C'est la dernière barquentine construite en 1920 pour la pêche des bancs de Terre-Neuve et elle fera deux campagnes de pêche à Saint-Paul-et-Amsterdam en 1948 et 1949.

L'ESPERANCE, lancé aux Pays-Bas, est acheté en juin 1928 à un armateur belge par les frères Bossière : c'est un vapeur de 40 mètres de long, 7 mètres de large et de 350 tonneaux de jauge brute,  équipé d'une machine de 265 CV. 
Après l'échec des campagnes phoquières, le navire est abandonné à Kerguelen en 1931.

Le navire de transport JEANNE D'ARC, chargé du personnel et du matériel nécessaire à la construction d'une usine baleinière et à son exploitation, arrive à Kerguelen le 24 octobre 1908. Long  de 76 mètres et jaugeant 1323 tonneaux, il a été construit aux chantiers de Sunderland (G.B.) en 1882. En avril 1912, à l'issue de la campagne, le Jeanne d'Arc quitte définitivement Kerguelen et revient en Norvège en juin 1912 ; il est mis à la casse en 1913.

 

Le cargo ILE ST PAUL, construit aux Pays-Bas, est acheté par La Langouste Françaises ; il transporte personnels malgaches et matériels à l'Ile St Paul. L'entreprise se termine en désastre en 1931 après une épidémie de béribéri qui tue 90 employés. Le navire est désarmé au port de la Pointe des Galets à la Réunion le 29 août 1932, vendu et démoli.
RADIOLEINE est un ancien transport pétrolier construit pour la Société Pétrole Transports en mai 1912. Torpillé par le U96 dans le Fastnet, il ne coule pas et est récupéré par son équipage. Acquis par Kerguelen Sealing & Whaling Co Ltd, comme navire usine, il arrive aux Kerguelen fin août 1924 et quitte les îles le 29 mars 1925. Quand cessa le contrat avec les frères Bossière, ce navire toujours sous le commandement M. B. Olsen continua à chasser les phoques.
 
 VALDIVIA, navire de 2600 t de la compagnie HAPAG est utilisé en 1898/1899 pour une expédition scientifique allemande  en Antarctique. La goélette REVE armée par Raoul Fleurie, inhumé à l'ile Saint-Paul le 10 octobre 1904.
 
Voir d'autres navires présents en Antarctique

 

 

 

Page créée en octobre 2001
Mise à jour le 15 mars 2002
Mise à jour le 8 octobre 2005
Mise à jour le 1er octobre 2006
Mise à jour le 23 février 2013
Mise à jour le 16 janvier 2016

Cliquez ci-dessous pour la liste des pages

MENU

Ajoutez Philateliemarine à vos favoris

Retour

 

inscrit au Hit-Parade de www.coppoweb.com